Bienvenue chez CENTURY 21 Actif Immobilier, Agence immobilière AJACCIO 20000

Ajaccio en Juin

Publiée le 18/06/2019

I patroni di stabulimenti di mare rispondenu

A tempu à una questione urale nantu à a tematica di i stabulimenti di mare à l'assemblea naziunale (cu l'intervenzione di u deputatu naziunalistu Paulu Andria Colombani), una decina di respunsevuli di sti stabulimenti aduniti in u culletivu, anu decisu di risponde à l'operazione di gendarmeria, a settimana scorsa in Palumbaghja è Lecci di Purti Vechju. I respunsevuli, frà quelli César Filippi, Paul Andreani, Jean-Michel Marcellesi o Pascal Angelini, avianu chjamatu a stampa isulana à seguitali sin'à strada di u Ruppione. Qui, anu francatu a stretta di i Lucerni per ghjunghje vicinu à u mare è fà li scopre un portu privatu chi saria pruprietà di milliardarii parrighjini. I patroni anu prumessu d'altre azzione durante l'estate.

Les responsables des paillotes contre-attaquent

En même temps qu'une question orale relative aux paillotes s'invitait dans l'hémicycle de l'Assemblée Nationale (avec intervention du député nationaliste Paul-André Colombani), une dizaine de responsables d'établissements de bord de mer (paillotes, hôtels ou restaurants), unis en collectif, ont décidé de contre-attaquer, à la suite de l'opération de gendarmerie, la semaine dernière, dans plusieurs établissements de plage, à Palombaggia et Lecci de Porti Vechju. Les responsables, parmi lesquels on notait la présence de César Filippi, Paul Andreani, Jean-Michel Macellesi ou Pascal Angelini - frère de Jean-Christophe - ont tout simplement convié la presse au grand complet à les suivre jusque sur la route du Ruppione. Là, tout le monde s'est engouffré dans l'allée des mérous - i lucerni - pour arriver au bord de la mer où cinq embarcadères et surtout un port et une plage privés qui appartiendraient à des milliardaires parisiens se sont dévoilés. Les paillotistes ont promis d'autres actions durant l'été.

Paillottes

Notre actualité