Bienvenue chez CENTURY 21 Actif Immobilier, Agence immobilière AJACCIO 20000

Ajaccio en Septembre

Publiée le 23/09/2019

A lotta contru à e viulenze cunghjucale in Corsica in debatitu

In u quadru di a campagna di cumunicazione di u Grenelle cunsacratu à a lotta contru à e viulenze cunghjucale in Corsica, chi hè statu principiatu trè settimane fà in Cismonte, stituziunali è associ s'eranu dati appuntamentu in i scagni di Novita Prod, strada di u Vazziu in Aiacciu, in fine di settimana scorsa per parlà di i mezzi di lotta contru a ste viulenze. In giru à trè filmetti realizati da u sucetà, "E viulenze cunghjucale", "I zitelli vittime cullaterale" è "U rompicapu sessuale à u travagliu" l'intervenanti prisenti (Josiane Chevalier, Prifetta di Corsica, Julie Benetti, Rettrice di l'Academia di Corsica, Bianca Fazi, cunsigliera esecutiva in carica di l'affare suciale è di a salute, Eric Bouillard, Procuratore di a Republica d'Aiacciu, Véronique Imbert, Presidente di u TGI d'Aiacciu, Tony Mouchet, generale di a Gendarmeria di Corsica, Marie-Ange Susini, delegata regiunale à i diritti di a donna è a parità, Jean-Luc Pesce, direttore di l'uspidale d'Aiacciu o dino riprisententi di a DDSP, di i dui centri d'infurmazione di i diritti di e donne è associ anu tutti prupostu soluzione per luttà contru à iss'addisperu.

La lutte contre les violences conjugales en Corse en débat

Dans le cadre de la campagne de communication du Grenelle consacré à la lutte contre les violences conjugales en Corse, qui a débuté il y a trois semaines en Haute-Corse, institutionnels et associations s'étaient donné rendez-vous dans les locaux de Novita Prod, route du Vazzio à Ajaccio, en fin de semaine dernière, pour évoquer les moyens de lutte contre ces violences. Autour de trois spots réalisés sur trois thèmes par la société, "Les violences conjugales", "Les enfants victimes collatérales" et "Le harcèlement sexuel au travail", les différents intervenants ont été unanimes quant à la nécessité d'oeuvrer collectivement pour faire reculer ce fléau. Sur le plateau, une vingtaine de personnes parmi lesquelles Josiane Chevalier, Préfète de Corse, Julie Benetti, Rectrice de l'Académie de Corse, Bianca Fazi, conseillère exécutive en charge des affaires sociales et de la santé, Eric Bouillard, Procureur de la République d'Ajaccio, Véronique Imbert, Présidente du TGI d'Ajaccio, Tony Mouchet, général en chef de la Gendarmerie de Corse, Marie-Ange Susini, déléguée régionale aux droits de la femme et à l'égalité, Jean-Luc Pesce, directeur de l'hôpital d'Ajaccio, ainsi que des représentants de la DDSP, des deux centres d'information sur les Droits des Femmes de Corse et d'associations se sont tous attachés à proposer des solutions pour lutter contre ce fléau.

Lutte contre les violences

Notre actualité